National Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.amNational Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.am
HOME | MAIL | SITEMAP
ArmenianRussianEnglishFrench
Aujourd’hui au Parlement
Briefings
Conférences de presse
Interviews
Archives
04.04.2016

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
 
04.04.2016
Déclaration des groupes politiques et des députés non inscrits de l’Assemblée nationale de la République d’Arménie

A propos de la reprise, de la part de l’Azerbaïdjan, d’opérations militaires de grande envergure le long de la ligne de contact karabakho-azéri

L’Assemblée nationale de la République d’Arménie condamne fermement l’exacerbation sans précédent de la situation, de la part de l’Azerbaïdjan, sur tout le long de la ligne de contact avec le Haut-Karabakh. La nuit du 1 au 2 avril 2016, l’armée azerbaïdjanaise a lancé des opérations militaires de grande envergure. Depuis le cessez-le-feu tripartite de 1994 signé entre le Haut-Karabakh,  l’Azerbaïdjan et l’Arménie l’utilisation, pour la première fois, d’armements lourds en grande quantité, le bombardement de localités pacifiques du Haut-Karabakh, la prise pour cible d’infrastructures karabakhiotes situées loin de la ligne de contact  montrent à l’évidence que Bakou a opté pour la solution dangereuse et à courte vue de la mise en œuvre de son illusion de régler le problème par voie militaire. La politique aventurière de l’Azerbaïdjan a déjà causé de nombreuses victimes, y compris parmi la population civile. Le droit du peuple du Haut-Karabakh de vivre en sécurité est en danger. La politique terroriste de l’Azerbaïdjan constitue une menace sérieuse pour la sécurité de l’ensemble de la région.

Le régime azéri dictatorial pris d’obsession de préserver coûte que coûte son pouvoir, essaie par là de détourner l’attention de sa propre société et de la communauté internationale de ses problèmes internes et n’hésite pas pour cela de sacrifier des vies humaines.

Nous exprimons nos condoléances les plus profondes aux familles et aux soldats pour les militaires tombés dans les combats défensifs et pour les civils tués, partageant leur douleur et souhaitant un prompt rétablissement aux blessés.

Nous apprécions hautement les opérations de l’armée de défense du Haut-Karabakh en vue de la stabilisation de la situation, la capacité opérationnelle des soldats arméniens, leur dévouement et leur courage pour la défense de la Patrie, ainsi que l’unité et la cohésion de notre société.

Nous condamnons la violation, de la part de l’Azerbaïdjan, de l’accord du cessez-le-feu de 1994 et son mépris pour le droit du peuple de l’Artsakh de vivre en paix, la prise pour cible des populations civiles et des localités, la mise en échec et le rejet volontaire des efforts des coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE en vue de régler le problème selon le format internationalement reconnu et la politique visant à résoudre le conflit du Haut-Karabakh par la voie militaire.

Nous appelons les coprésidents du groupe de Minsk de l’OSCE et les organisations internationales à réagir de façon appropriée à l’égard de la partie azérie responsable pour la situation actuelle, en appliquant contre l’agresseur tous les mécanismes de répression afin d’éviter une plus grande exacerbation de la tension et la déstabilisation régionale.

Nous espérons que nos collègues se prononceront pour dénoncer la politique terroriste de Bakou et se joindront aux efforts de la communauté internationale en vue de mettre au pas les autorités de l’Azerbaïdjan.



Président de l'Assemblée nationale  |  Députés|  NA Council  |  Les Commissions  |  Groupe parlementaire  |  Personnel
Législation  |   Actualités  |  Relations extérieures  |  Espace électeur  |  Liens  |  RSS