National Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.amNational Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.am
HOME | MAIL | SITEMAP
ArmenianRussianEnglishFrench
Président de l'Assemblée nationale   |   Députés  |   Conseil de l'AN   |   Commissions  |   Groupes parlementaires  |   Personnel  |   Service du budget  |   Législation   |   Actualités  |   Relations extérieures  |   Bibliothèque  |   Espace électeur  |   Liens
Archives
Lettre au Président de l'Assemblée nationale
Votre nom: Votre adresse e-mail: Votre message:

CAPTCHA Image


 
29.08.2019
Le discours d’Ararat Mirzoyan lors de la rencontre avec les participants de la conférence annuelle des responsables du service diplomatique de la RA dans les pays étrangers et du bureau central du MAE de la RA
1 / 1

« Chers collègues,

Nous sommes ravis de pouvoir accueillir les participants de la conférence annuelle des responsables du service diplomatique de la RA dans les pays étrangers et du bureau central du MAE de la RA au sein de l’Assemblée nationale. C’est la première réunion organisée après la révolution démocratique en Arménie de l’année passée, quand les citoyens de notre Etat se sont mobilisés pour réaliser nos aspirations collectives : vivre dans un pays souverain, démocratique, qui défend les libertés et les droits fondamentaux de l’homme. Et c'est la responsabilité que nous tous, tous les fonctionnaires, devons accomplir.

C’est l’un des jalons les plus importants du développement de l’Arménie depuis l’indépendance. C’est aussi l’occasion d’examiner, de repenser et, par conséquent, de rétablir ou, le cas échéant, de modifier substantiellement les politiques des différents secteurs publics, y compris la politique étrangère. Les orientations géopolitiques, comme il a été indiqué, sont les mêmes, pourtant le style de la conduite de la politique étrangère a subi des modifications, au moins parce que si, par exemple, les ambassadeurs sur leur ligne de front défendent sans armes le pays, ils ne peuvent pas se fier aux mêmes arguments, sur la même position, utiliser la même méthode et le même vocabulaire pour défendre ce qui a considérablement changé. L'Arménie, je l'ai déjà dit, a considérablement changé. Elle a changé, peut-être pas en termes des résultats finaux dans toutes les directions, mais bien en termes des valeurs, de la base idéologique et philosophique sur lesquelles sont construits l’État et toutes ses institutions, et de la base sur laquelle sont construits les relations publiques.

Ainsi, l'Arménie doit se présenter au monde comme une entité souveraine du droit international, consciente et protectrice courageuse de ses propres intérêts, qui poursuit une politique étrangère collaboratrice et équilibrée, puisqu’en Arménie sont déjà fixées les garanties de la construction d'un État démocratique. Le citoyen de la République d'Arménie se rend compte qu'il est la source unique de la souveraineté.

Profitez de ce séjour en Arménie et communiquez avec les gens dans les rues, avec nos citoyens que vous représentez à l'étranger. Le citoyen de la République d'Arménie se sent plus que jamais libre, plus que jamais source de pouvoir, plus que jamais persévérant, plus que jamais résolu. Ceci est la motivation la plus importante et la plus engageante de notre travail. Le citoyen de la République d'Arménie attend de chacun de nous des actions qui sont fondées sur des valeurs complètement différentes. À cet égard, j’estime que le titre de cette réunion d’ambassadeurs est très symbolique : « Valeurs dans les Actions. Les intérêts de l'Arménie dans un monde en transformation rapide ». Effectivement, dans le contexte de ces transformations géographiques rapides, afin de défendre les intérêts de la souveraineté de l'Arménie, il est indispensable de respecter sans déviation les valeurs nationales et démocratiques et de ne pas retarder nos actions. Pour agir de façon exacte et certaine, nous devons sentir le pouls de notre État et enregistrer les événements les plus importants qui ont conditionné toute la logique des développements sociaux et politiques en Arménie.

Dans ce contexte, je voudrais attirer votre attention sur deux autres événements majeurs qui ont eu lieu l’année passée et qui constituent la pierre angulaire de la démocratie arménienne, qui est l’un des outils les plus importants de votre arsenal diplomatique.

Le premier est la transition de la République d'Arménie vers le modèle de la gouvernance parlementaire.

La deuxième concerne les élections législatives anticipées du décembre 2018, qui ont acquis non seulement la plus grande légitimité de la part de la population de la République d'Arménie, mais ont également reçu la plus haute considération de la part des partenaires internationaux les plus exigeants.

Je pense que les deux événements susmentionnés déterminent le rôle de l'Assemblée nationale de la République d'Arménie en tant qu'institut et celui des députés de l'Assemblée nationale en tant que membres de cet organe représentatif, non seulement dans la politique intérieure de l'Arménie, mais également dans la vie politique étrangère. Ce n'est pas par hasard que j'ai commencé mon discours par les mots "chers collègues", car les représentants du ministère des Affaires étrangères et les députés de l'Assemblée nationale réunis dans cette salle dans le contexte de la politique étrangère ont la même action, celle de représenter les intérêts de notre Patrie à l'étranger. Vous êtes certainement au courant du volume de la croissance et de l’intensification de la diplomatie parlementaire, ce qui, permettez-moi de le dire, a produit quelques résultats tangibles.

Compréhension, assistance et complémentarité mutuelles. Voici la formule qui, à mon avis, est la garantie de notre travail commun efficace. Les députés réunis ici doivent évidemment suivre les directives élaborées par le ministère des Affaires étrangères, les résolutions et les nuances significatives des différentes formules proposées, mais ils doivent également participer à l’élaboration de ces directives. Ils représentent le peuple de la République d’Arménie. Je reformule : par leur mandat primaire se sont eux qui représentent le peuple de la République d’Arménie. Je signale avec satisfaction que pendant ces quelques mois nous avons réussi à avoir des « success story » d’une collaboration efficace et je suis convaincu que la discussion d’aujourd’hui portera ces fruits.

Permettez-moi de vous saluer encore une fois, chers collègues, et souhaiter à nous tous des discussi ons fécondes au profit des intérêts de la République d’Arménie.


24.10.2019
Ararat Mirzoyan a prononcé un discours à la Conférence européenne des Présidents des parlements de l’APCE
 « Madame la Présidente,Madame la Secrétaire Générale,Chers collègues,Mesdames et Messieurs,...

02.02.2019
Lettre de condoléances du Président de l’Assemblée Nationale de la République d’Arménie au peuple Yézidi, à l’occasion du décès du chef spirituel des Yezidis Mire Mir Tahsin Beg
"C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition du chef spirituel du peuple Yézidi, Mire Mir Tahsin Beg. Tahsin Beg était étr...

28.01.2019
Félicitations du Président de l’Assemblée nationale de la RA, Ararat Mirzoyan, à l’occasion de la fête de l’Armée
"Chers compatriotes, je nous félicite tous à l'occasion du 27ème anniversaire de la création de l'Armée arménienne.La création de l'Armée arménienne e...

17.01.2019
Ararat Mirzoyan continue de recevoir des lettres de félicitations
A l’occasion de son élection au poste du Président de l’Assemblée nationale Ararat Mirzoyan a reçu des lettres de félicitations de la part du Présiden...


Président de l'Assemblée nationale  |  Députés|  Conseil de l'AN   |  Commissions  |  Groupes parlementaires  |  Personnel
Législation  |   Actualités  |  Relations extérieures  |  Espace électeur  |  Liens  |  RSS